Ces nouvelles accusations s’ajoutent aux six précédentes.

En avril dernier, Éric Zemmour était accusé d’agressions sexuelles par plusieurs femmes. Ce dimanche 30 mai, Mediapart a publié une nouvelle enquête comprenant deux nouveaux témoignages, datant de 2018 et de la fin des années 90, rapporte Libération. Jusqu’ici, le polémiste n’a pas été mis de côté par ses employeurs, mais d’après le site d’informations, son cas sera examiné lors d’une réunion au Figaro, le 2 juin prochain, à la demande la Société des journalistes.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici