Trois policiers ont Ă©tĂ© mis en examen, la semaine dernière, après la mort lors de son interpellation de Philippe Ferrières Ă  Drancy (Seine-Saint-Denis) en mai 2019. L’un des agents avait pratiquĂ© une « clĂ© d’Ă©tranglement » sur le trentenaire.

Le 24 mai 2019, vers 00h30, Karen Levy appelle la police car son compagnon, ivre et sous l’emprise de la cocaĂŻne, tente de s’introduire dans son appartement. L’homme, âgĂ© de 36 ans, a pourtant interdiction d’entrer en contact avec la mère de son fils. Il est alors sous contrĂ´le judiciaire et doit ĂŞtre jugĂ© quelques jours plus tard au tribunal pour violences conjugales.

Trois policiers, âgĂ©s de 24, 29 et 42 ans, arrivent sur place et tentent d’interpeller Philippe Ferrières, qui rĂ©siste. L’un des fonctionnaires, auteur de la clĂ© d’Ă©tranglement, expliquera lors de sa première audition, qu’après plusieurs minutes de corps Ă  corps avec le trentenaire, il a placĂ© son avant-bras sous son menton et « donnĂ© un coup sec » sur le cou, avant de maintenir la position « deux ou trois secondes » avant de relâcher la pression. 

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici