Le patron d’une entreprise d’Emerainville a vu ses locaux occupés par des Roms depuis le mois d’août. De 15, ils sont passés à 300, occasionnant au moins 200 000 euros de dégâts avant de quitter les lieux il y a quelques jours. Il entend demander des comptes à l’Etat.

L’intégralité de l’article ici