Ni affilié à un syndicat ni inscrit à un parti politique, farouchement attaché à sa liberté d’expression, Abdoulaye Kanté défend une «police républicaine» et incarne une nouvelle génération de policiers soucieux de défendre leur vocation et de combattre les idées reçues.

L’intégralité de l’article ici