Un groupe de quatre ou cinq individus aurait tentĂ© de s’introduire dans l’Ă©tablissement. Selon nos informations, ces personnes seraient venues rĂ©cupĂ©rer une jeune Ă©lève contre son grĂ©. En effet, l’adolescente entretiendrait une relation avec un garçon non-musulman, un fait que certains membres de sa communautĂ© vĂ©nissianne n’apprĂ©cieraient pas.
Les familles des deux amoureux auraient pourtant donnĂ© leur bĂ©nĂ©diction Ă  cette union. Mais peu importe pour ce groupe belliqueux puisqu’en plus de la jeune femme, ses membres n’hĂ©siteraient pas Ă  harceler la famille.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici