La loi «sécurité globale» publiée au Journal officiel le 25 mai prévoit la création d’une police municipale de Paris dont les agents ne disposeront pas d’armes à feu. Pour Maxime Thiébaut, laisser les policiers désarmés alors qu’ils sont fréquemment pris pour cible est une faute grave.

L’intégralité de l’article ici