Une infirmière, qui travaillait depuis janvier au centre de vaccination anti COVID de l’Hôpital Saint-Anne à Paris, a été suspendue. Elle est soupçonnée par sa direction d’avoir « Ã©tabli des certificats vaccinaux à des individus n’ayant pas reçu d’injections ».

L’intégralité de l’article ici