« Traumatisés » et hantés par un « sentiment de culpabilité ». Les collègues du policier Xavier Jugelé présents lorsqu’il a été assassiné, en avril 2017 sur les Champs-Élysées, ont raconté ce mercredi devant la cour d’assises spéciale cet attentat qui a chamboulé leur vie.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici