Entendaient-ils fĂȘter l’anniversaire d’un dĂ©tenu ? Ou bien fĂȘter la sortie d’un prisonnier ? Quoi qu’il en soit, c’est bien un feu d’artifice gĂ©ant qui se prĂ©parait dans la nuit du mercredi 9 au jeudi 10 juin, au pied de l’enceinte du centre pĂ©nitentiaire de Saint-Quentin-Fallavier.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici

(Merci Yann Bourguignon)