Lors du déconfinement de mai 2020, une jeune femme de 22 ans avait poignardé sa sœur à Mions (Rhône) par peur du Covid-19. Diagnostiquée schizophrène, elle a été hospitalisée.

Elle aurait brutalement décompensé face à la pandémie de Covid-19 et au confinement, selon son avocat. Une jeune femme s’apprête à comparaitre ce vendredi 11 juin 2021 devant la chambre de l’instruction de la cour d’assises de Lyon (Rhône), pour avoir poignardé sa sœur. Elle ne pourra pas être jugée, ayant été diagnostiquée schizophrène.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici