Le 13 juin 2016, un petit dĂ©linquant passĂ© Ă  l’islam radical assassinait, sous les yeux de leur petit garçon, le commissaire de police Jean-Baptiste Salvaing et sa compagne, Jessica Schneider, agent administratif dans la police. Cinq ans aprĂšs l’attentat, le traumatisme de Magnanville est encore bien prĂ©sent chez les forces de l’ordre.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici