Une femme de 22 ans avait Ă©tĂ© incarcĂ©rĂ©e Ă  la maison d’arrĂȘt des femmes de Fresnes en mars 2020 pour « Ă©vasion Â», aprĂšs avoir coupĂ© son bracelet Ă©lectronique et pour conduite sans permis.

QualifiĂ©e de « brillante » et de « grande gueule » par son avocate, la jeune femme s’est pendue le 29 octobre 2020 dans sa cellule du quartier disciplinaire de Fresnes. Elle venait d’écoper le jour mĂȘme d’une sanction de 30 jours pour avoir donnĂ© un coup de pied au chef de dĂ©tention, selon la source proche du dossier.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici

(Merci Rudy van Cappellen)