» Quand j’allais de la cellule au parloir, on aurait dit un dĂ©placement officiel de Nicolas Sarkozy. « 
 » Ici, plus rien ne te fait peur, mĂȘme tuer ne te fait plus peur, tu es conditionnĂ©, prĂȘt Ă  la violence, au combat. « 

Membres du gotha du grand banditisme français, ils peuvent prĂ©tendre Ă  un traitement particulier lorsqu’ils sont en prison. Loin de l’ordinaire, ils ont droit au quartier d’isolement. Une prison dans la prison, oĂč une surveillance renforcĂ©e est censĂ©e dissuader les vellĂ©itĂ©s d’Ă©vasion. Comment gĂšrent-ils ce moment, passage presque obligĂ© de toutes les belles carriĂšres ?

L’auteur a questionnĂ© une dizaine de ces gangsters de haut vol, des icĂŽnes du milieu Ă  l’ancienne, qui gĂšrent sans ciller des jeunes pousses du milieu des citĂ©s. Parmi ces derniers, RĂ©doine FaĂŻd, qui Ă  l’Ă©poque de cette enquĂȘte, publiĂ©e pour la premiĂšre fois en 2011, n’Ă©tait pas encore devenu un rĂ©cidiviste de l’Ă©vasion.

Comment se fait-on respecter en prison, quand on est un gradé de la voyoucratie ? Comment cherche-t-on la faille en permanence ? Comment se procure-t-on ce dont on ne veut pas se priver ?

Frédéric Ploquin, grand reporter, spécialiste du grand banditisme et auteur de nombreux livres sur le crime et la police, nous plonge dans les secrets les plus inavouables de ces prisons des caïds.

Commandez le livre ici