Une poignĂ©e de flĂąneurs erraient lundi dans le centre-ville malgrĂ© le couvre-feu. DĂ©bouchant sur le parvis de la cathĂ©drale, ils s’arrĂȘtaient net. Huit hommes encagoulĂ©s et armĂ©s leur faisaient face
 « Si ça se trouve, rĂ©flĂ©chissaient-ils tout haut, une sĂ©rie est en train d’ĂȘtre tournĂ©e pour Netflix. Â» Ce qui n’était pas sans provoquer quelques sourires chez les militaires de l’antenne du GIGN de Reims, en train de relever un challenge initiĂ© par la direction gĂ©nĂ©rale de la gendarmerie nationale (DGGN) Ă  l’occasion des cent ans d’existence de la gendarmerie mobile (GM).

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici