Priver les forces de l’ordre de leurs moyens de neutralisation revient à mettre en péril la sécurité des Français. Priver les forces de l’ordre de leurs moyens de défense revient à les exposer davantage à ceux qui les menacent.

Certains partis politiques, comme La France insoumise, proposent «une police aussi désarmée que possible pour inspirer le respect des citoyens». Ces paroles ont été prononcées par Jean-Luc Mélenchon, le 13 juin 2020. Dans le même temps, il a formulé le rêve d’une «société sans police». Par ses mots affûtés pour buzzer, Jean-Luc Mélenchon poursuit son commerce d’effacement de la police républicaine. Il s’inscrit dans les pas du candidat Philippe Poutou, qui déclarait en 2017: «si les policiers n’étaient pas armés, ils n’auraient peut-être pas été visés» en écho à l’attaque qui a coûté la vie à Xavier Jugelé sur les Champs-Élysées.

L’intégralité de l’article ici

(Merci Yann Bourguignon)