Le 17 septembre 2020, un amendement visant Ă  accĂ©lĂ©rer les expulsions de squatteurs et portĂ© par la majoritĂ© a Ă©tĂ© votĂ©. Mais dans les faits, les prĂ©fectures peinent Ă  l’appliquer. À Toulouse, un groupe Facebook s’est mĂȘme constituĂ© dans le but de mettre un terme aux occupations illĂ©gales par ses propres moyens.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici