L’homme qui voulait se faire servir par les gérants d’une épicerie de nuit fermée les a frappés. Jusqu’à l’arrivée de leur fils qui ne l’a pas épargné.

Dans la nuit de mardi à mercredi, les gérants d’une épicerie de nuit dans le quartier du Palais de Justice, à Toulouse, sont en train de fermer leur commerce, juste après le couvre-feu. Lorsqu’ils voient arriver un homme qui veut être servi. Le couple, qui avait fermé ses portes, refuse. Ce qui n’est pas du goût de l’homme qui les agresse​ violemment et leur porte des coups avec une chaîne antivol selon une source policière.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici