D’après nos informations, à Marseille, une quarantaine de bureaux de vote (sur 481), dont 7 dans les 11e et 12e arrondissements, seraient fermés, soit environ 10% du total. Une électrice qui s’est présentée au bureau n°1340 raconte au Figaro : “Il devait ouvrir à 8h, mais à 8h38, le président du bureau était toujours absent. Il y a toujours personne, c’est inadmissible“. Toujours d’après nos informations, “dans certains secteurs, la police est en train de se déplacer pour réquisitionner des électeurs et les désigner présidents de bureaux de vote comme le prévoit la loi“.

L’intégralité de l’article ici