L’homme qui avait giflĂ© le PrĂ©sident de la RĂ©publique le 8 juin lors d’un dĂ©placement dans la DrĂŽme a interjetĂ© appel le 21 juin de ses condamnations complĂ©mentaires, telle que l’interdiction dĂ©finitive d’exercer dans la fonction publique.

L’intĂ©gralitĂ© de l’article ici