En avril 2020, un gardien de la paix en poste Ă  Grigny dĂ©couvre du cannabis dans les locaux de la police. S’ensuit une plainte Ă  l’IGPN, des rĂšglements de comptes en interne, un climat pesant. Cette affaire serait l’un des Ă©lĂ©ments qui aurait poussĂ© le policier StĂ©phane P. Ă  mettre fin Ă  ses jours le 26 mai.

L’article du Parisien ici

(Merci P. et MaĂźtre Confucius)