A l’issue de leur garde Ă  vue, les deux agents de la suretĂ© ferroviaire qui ont neutralisĂ© mercredi un individu dangereux armĂ© d’un couteau qui menaçait de s’en prendre Ă  des enfants, ont Ă©tĂ© prĂ©sentĂ©s Ă  un juge d’instruction et mis en examen pour homicide volontaire.

La légitime défense envers autrui est a priori retenue.

Ils ont ensuite Ă©tĂ© remis en libertĂ©. avec un contrĂŽle judiciaire allĂ©gĂ©, sans interdiction d’exercer mais avec interdiction de se rencontrer.