C’est une histoire qui finit bien. Lundi 28 juin vers 17 h, le gendarme Pierre Gentillet de la brigade de Nérac s’est trouvé au bon endroit, au bon moment. Alors que la maman de Capucine est au volant elle s’arrête avec précipitation, comprenant que sa fille est en train de s’étouffer à l’arrière du véhicule, avec un quignon de pain. Elle ne parvient pas à l’aider et c’est le gendarme, présent par chance à proximité pour l’une de ses missions, qui se porte au secours de la fillette.

L’article de 20 Minutes ici