Depuis le début de l’année, 23 policiers ont mis fin à leur vie. Un sujet encore en partie tabou. La place Beauvau, qui peine à enrayer le phénomène, vient de signer une convention avec deux associations de policiers.

L’article du Parisien ici