Samedi 24 juillet, trois guillotines ont été découvertes sur les communes de Samadet, Saint-Sever et Geaune. Factices, composées de bois et de carton, ces installations macabres ont choqué. D’autant que sur les montants, un texte s’opposant au pass sanitaire était placardé, ainsi qu’une liste de plusieurs centaines d’élus français favorables à ce dispositif.

L’article de Sud-Ouest ici