Par une note du Directeur Général de la Police Nationale, diffusée en plein désert aoûtien pour en juguler malicieusement les appréciations, il est désormais interdit de procéder à la neutralisation d’un malfaiteur au moyen d’une clé d’étranglement.

Trois méthodes, manifestement élaborées par de grands spécialistes rompus aux techniques d’interpellation, sont dorénavant imposées :

. L’amener au sol par pivot

. L’amener au sol par contrôle de demi-épaule

. La maîtrise par contrôle de la tête   

On croit rĂŞver !

L’article de Confiance en la justice ici