Le drame a été évité de peu samedi soir, lors d’une nouvelle nuit d’émeutes. Plusieurs policiers et gendarmes ont été touchés par balles et n’ont dû leur survie qu’à leurs équipements de protection.

L’article de France Antilles ici