L’enseignante, interpellĂ©e lundi pour avoir brandi une pancarte antisĂ©mite dans une manifestation anti-pass sanitaire Ă  Metz, sera jugĂ©e pour « provocation publique Ă  la haine raciale » dĂ©but septembre. La qualification « antisĂ©mite » a Ă©tĂ© retenue.

L’article de BFMTV ici