Le patron de la police nationale, FrĂ©dĂ©ric Veaux, a demandĂ© fin juillet que les sanctions disciplinaires Ă  l’encontre des policiers reconnus coupables de fautes graves soient plus rapidement mises Ă  exĂ©cution. Entre 2018 et 2020, la durĂ©e entre la fin de l’enquĂȘte administrative et l’exĂ©cution de la sanction contre un policier pris en faute Ă©tait en moyenne de sept mois. 

L’article d’Europe 1 ici