Trois ans après son extraordinaire sauvetage d’un enfant suspendu à un balcon parisien, le jeune homme de 25 ans, surnommé « Spiderman », est retourné à l’anonymat le plus complet. Il n’a pas pu intégrer la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris et peine à construire la vie dont il rêvait.

L’article du Parisien ici