Dans nos colonnes, Gérald Darmanin avait affirmé que les policiers et les gendarmes condamnés pour violences conjugales ne devaient plus être au contact du public.

L’article du Parisien Ici

(Merci Ariane)