Rejoignant désormais le diagnostic des criminologues, une lucide procureur parle désormais d’explosion homicide à Marseille où, de fait, les assassinats s’empilent. Pendant ce temps, M. Darmanin a disparu et le patron de la police marseillaise compte tristement les cadavres. Ar­pentant, de flaques de sang en étuis de kalach’, le sol des territoires Ô combien perdus de la Répu­blique, la préfet de police du 13 assure que l’État ne renoncera pas – ce qui, au vu du bi­lan répressif de l’intéressée, ne traumatisera pas les tueurs.

L’article de Confiance en la justice ici