Les deux mis en cause ont bien Ă©tĂ© interpellĂ©s entre le boulevard Chalier-de-NĂ©rĂ© et le boulevard de Lorraine (8e). Raison de leur libĂ©ration invoquĂ©e : il n’y avait plus de places pour les dĂ©fèrements.

L’article de La Provence ici