L’évacuation de l’aéroport de Kaboul a permis à un Afghan expulsé des États-Unis pour viol de regagner le territoire américain, rapporte le Washington Times. L’homme a été interpellé à son atterrissage.

L’article de Sputnik ici