Un CRS qui avait bousculé un militant pro-migrants à Calais en 2018 a été condamné, jeudi 2 septembre, à 18 mois de prison avec sursis et à deux ans d’interdiction d’exercer, relate Le Monde.

L’article de Valeurs Actuelles ici