Du lundi au jeudi, Matthieu NoĂ«l nous livre sa plaidoirie. Aujourd’hui, il a dĂ©cidĂ© de dĂ©fendre les intĂ©rĂȘts d’un gendarme rappelĂ© Ă  l’ordre par sa hiĂ©rarchie pour avoir utilisĂ© nĂ©gligemment les rĂ©seaux sociaux, et notamment le site de rencontre Tinder.

L’article d’Europe 1 ici