À l’occasion de son déplacement à Marseille, Emmanuel Macron a déclaré qu’«il n’y a aucun endroit dans Marseille où la police ne rentre pas». Loin de la réalité, la policière, dénonce le manque de moyens des forces de l’ordre pour mener leur action.

L’article du Figaro ici