Deux autres présentations au parquet ont eu lieu ce dimanche, dans l’après-midi, pour des faits de violences commis sur deux militaires, dans la nuit de vendredi à samedi, au niveau de la place de la Liberté. Ces deux agresseurs présumés en situation irrégulière ont été placés en détention et seront jugés en comparution immédiate mardi.

L’article du Télégramme ici