L’ancienne porte-parole du mouvement d’ultradroite dissous Génération identitaire, Thaïs d’Escufon, a été condamnée jeudi à Saint-Gaudens (Haute-Garonne) à deux mois de prison avec sursis « pour injures publiques », après la publication d’une vidéo anti-migrants, a-t-on appris de source judiciaire.

L’article du Point ici