« Ils sont venus, ils sont tous lĂ  », comme le disait Aznavour dans sa chanson La Mamma, oui Marseille, la Mamma est trĂšs fatiguĂ©e. FatiguĂ©e de voir se succĂ©der Ă  son chevet depuis dix ans tout le Gotha prĂ©sidentiel et ministĂ©riel qui distribue ou promet tout simplement des millions voire des milliards d’euros pour remĂ©dier aux maux de la citĂ© phocĂ©enne.

L’article de Confiance en la justice ici