Et si, sous son allure sérieuse de jeune manager-financier, M. Macron cachait l’âme espiègle d’un ado-provocateur ? Ainsi, on imagine les experts ès-appareil d’État du cénacle présiden­tiel informés – blêmes – que M. Dupond-Moretti sera le prochain garde des Sceaux. On de­vine leurs objurgations horrifiées… tsunami judiciaire… chiffon rouge au mufle du tau­reau syndical.. rage muette de la lisse noblesse de robe, au sadisme vengeur inégalé…

L’article de Confiance en la justice ici