Le parquet gĂ©nĂ©ral a formĂ© un pourvoi en cassation aprĂšs la dĂ©cision de la cour d’appel de Paris, le 8 septembre, de relaxer le polĂ©miste Eric Zemmour de poursuites pour injure et provocation Ă  la haine, a-t-on appris mardi de source judiciaire. En premiĂšre instance, le candidat putatif Ă  l’Ă©lection prĂ©sidentielle de 2022 avait Ă©tĂ© condamnĂ© Ă  10.000 euros d’amende pour les mĂȘmes propos anti-islam et anti-immigration.

L’article de Jean-Marc Morandini ici