Ce Villeurbannais a reconnu lors de sa garde à vue avoir agi dans une centaine de maisons de retraite de l’Ain et du Jura. C’est là qu’il volait cartes bancaires, bijoux ou encore argent depuis 2015. L’individu agissait principalement la nuit ou au moment des repas.

L’article de Lyon mag ici