François V., un ancien militaire de 59 ans, s’est suicidĂ© prĂšs de Montpellier alors que l’étau se resserrait sur lui. Il laisse un courrier dans lequel il reconnaĂźtrait ĂȘtre le tueur au visage grĂȘlĂ© qui a frappĂ© Ă  Paris. Une confirmation ADN est en attente.

L’article du Parisien Ici