« C’est le pouvoir politique qui donne le ton Ă  la justice. La justice est politique parce que le juge d’instruction – comme tous les magistrats – sont des citoyens comme les autres, qui ont leurs opinions. Il faudrait que le juge soit impartial. Ce n’est pas possible. Il y a des pressions politiques et des pressions hiĂ©rarchiques sur les juges ».

Commandez le livre ici

L’article de Jean-Marc Morandini ici