« Je pars à la chasse à l’homme et j’ai soif de sang », écrit le jeune homme dans l’un de ses carnets. Simon (le prénom a été changé), 19 ans, projette de commettre une tuerie de masse, un carnage. Une date a même été fixée pour le passage à l’acte : le 20 avril 2022. À quatre jours du deuxième tour de l’élection présidentielle et, surtout, à la date anniversaire de la naissance d’Adolf Hitler. En guise de préparation, il a déjà effectué des repérages autour de son ancien lycée et d’une mosquée située à proximité, dans le département de la Seine-Maritime.

L’article du Parisien ici