Le tribunal de Paris a rejeté ce vendredi la demande de filtrer les principaux sites pornographiques directement au niveau des opérateurs internet. En parallÚle, le gouvernement fait du CSA le nouveau gendarme des sites pour adultes.

L’article du Nouvel Obs ici