Bien qu’à plus de 6 mois de l’élection présidentielle, et alors que tous les candidats ne sont pas encore connus, les débats sur la sécurité et l’immigration dans notre pays font déjà des records d’audience. A cet égard, et comme pour conforter la prégnance de ces sujets dans le débat public, trois faits marquants survenus ces derniers jours sont venus donner corps à ce que d’aucuns, notamment à gauche, continuent de contester au nom d’une idéologie aussi passéiste que mortifère.

L’article de Confiance en la justice ici