Selon une information de France Inter, près de la moitié des agences d’intérim interrogées par SOS Racisme acceptent de discriminer les travailleurs étrangers ou de « type non européen ».

L’article de France Info ici