Victime de violences conjugales puis d’une tentative d’assassinat en décembre 2018, une Toulonnaise doit payer les loyers impayés de son ex-compagnon, aujourd’hui en prison. Le bailleur HLM et les huissiers lui réclament 32.000€. « C’est être victime une seconde fois » raconte cette mère de famille.

L’article de France Bleu ici