Les enquêteurs ne privilégient pour l’heure aucune piste. Tout laisse toutefois à croire qu’il s’agit d’un règlement de compte sur fond de trafic de drogue ou de guerre des territoires.

L’article du Figaro ici